Ni Héros ni salauds

Ni heros ni salauds
Ni heros ni salauds, 2007

Astrid, française de naissance, est veuve d’un aristocrate bavarois. À la rue, abandonnée, elle erre le long des boulevards sans entendre les marchands de journaux qui gueulent à tous les carrefours tout ce qui va mal, Adolph Hitler nommé conseiller de la République, douze millions de chômeurs aux États-Unis, Daladier ministre de la Justice.
“ Achetez Paris-Soir…Les dernières statistiques…Record battu…Paris-Soir…achetez Paris-Soir.”
Qui aurait pu imaginer cette femme douce, presque passive, se révéler téméraire sous l’Occupation, opiniâtre et casse-cou ? En cas de catastrophe ou de tempête humaine, il est impossible de prévoir de quelle manière chacun va réagir, le plus timoré peut se batter comme un tigre, le loup se transformer en agneau. Dans le conflit, les caractères se dessinent, les actes et les mots de peu de poids en période faste, tout à coup se révèlent essentiels.

DISPONIBLE ici

Ecrivez votre commentaire puis appuyez sur le bouton en bas "laisser un commentaire"

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s