La générosité assassinée | The murdered generosity

english version

La générosité assassinée

La rage, la haine en progression continue. Impressionnante et si inquiétante. Pourquoi des êtres humains punissent-ils des gens qui veulent les aider ? Un dimanche, jour du seigneur chez les chrétiens, un groupe de huit humanitaires se promenaient dans la réserve de Kouré, au Niger à 60 kilomètres de Niamey, la capitale. Sept d’entre eux étaient membres de l’ONG française de solidarité internationale -Acted – qui intervient dans les pays en conflit ou touchés par des catastrophes naturelles. Ils avaient entre 25 et 50 ans.

Tous furent sauvagement assassinés lors d’une attaque armée par des terroristes sans foi, ni loi.

Charline Fouchet
Charline Fouchet est l’une des victimes : Honte à ceux qui leur ont enlevé la vie.

Paraît-il, personne n’a revendiqué l’attentat du 9 aout 2020, Je ne suis pas détective, mais d’après la photo ci-dessous, il me semble que les tueurs ne sont pas si loin…

2020-05-04-iss-today-boko-haram-lake-chad-banner

Nous sommes en vacances, et peu équipés pour combattre le crime. De toute façon il est interdit de manifester sa désapprobation, même verbalement ! Récemment, au cours d’une rencontre amicale, j’ai osé exprimer ma peur pour l’avenir, et je me suis fait traiter de schizophrène par un des participants, et par un autre, d’antisémite !
-Dis rien… Ferme-là… Les Français ont l’habitude de rester silencieux, comme en 40 le silence est toujours de mise en 2020. La complaisance est de rigueur.
Je voudrais cependant poser un problème plus léger, celui de la « gratitude », une qualité qui semble avoir disparu de notre civilisation tandis que la charité est devenue un « must ». Des milliers de gens la pratiquent partout dans le monde, les gouvernements, les retraités, les jeunes, tous s’y mettent, on loge, on soigne, on assiste… C’est en effet plus valorisant que le train-train familial, et chacun essaie de donner un sens à sa vie comme il peut !
Et pourtant, plus la générosité s’exprime, moins ceux qui en bénéficient vous en sont gré. Ils remercient en assassinant leurs bienfaiteurs comme ce fut le cas pour ces jeune gens engagés dans l’action humanitaire au Niger.
Où est passée la reconnaissance ? La gratitude devrait être spontanée : – Tu es bon pour moi, merci pour ta bonté. Est-ce une question d’éducation ? Il n’y a pas si longtemps, on apprenait à dire merci aux petits enfants. On s’envoyait des « lettres de château »… On écrivait une lettre de remerciement à son employeur, ou en cas de résultats honorables de son élève, à son professeur ; la plus émouvante étant celle écrite par Albert Camus à son instituteur quand il a reçu le prix Nobel en 1957.


albert camusCher Monsieur Germain, J’ai laissé s’éteindre un peu le bruit qui m’a entouré tous ces jours-ci avant de venir vous parler de tout mon cœur. On vient de me faire un bien trop grand honneur, que je n’ai ni recherché ni sollicité. Mais quand j’en ai appris la nouvelle, ma première pensée, après ma mère, a été pour vous. Sans vous, sans cette main affectueuse que vous avez tendue au petit enfant pauvre que j’étais, sans votre enseignement, et votre exemple, rien de tout cela ne serait arrivé. Je ne me fais pas un monde de cette sorte d’honneur.
Mais celui-là est du moins une occasion pour vous dire ce que vous avez été, et êtes toujours pour moi, et pour vous assurer que vos efforts, votre travail et le cœur généreux que vous y mettiez sont toujours vivants chez un de vos petits écoliers qui, malgré l’âge, n’a pas cessé d’être votre reconnaissant élève.

Je vous embrasse de toutes mes forces.


Aujourd’hui, M. Germain, qui ne dédaignait pas les petits châtiments corporels, même pour le jeune Albert, serait révoqué par l’Éducation Nationale.
Un détail, à l’époque, l’enseignant avait le devoir d’apprendre les bonnes manières à ses élèves, de nos jours tout est permis à l’enfant-roi, excepté en Australie où habitent trois de mes petits enfants élevés par leurs précepteurs et par leurs parents dans le respect scrupuleux des valeurs nobles. Ils savent ce qu’il en est de la gratitude.
Je vous souhaite quand même de bonnes fins de vacances et dites-moi vite ce que vous pensez de ma réflexion.

Je vous embrasse,
AMM


The murdered generosity

The rage, the constant growing hatred. Scary and so disturbing. Why do human beings punish people who want to help them? On a Sunday, Lord’s Day among Christians, a group of eight humanitarian workers were cruising in the Kouré reserve in Niger, 60 kilometers from Niamey, the capital. Seven of them were members of the French international solidarity NGO -Acted – which intervenes in countries in conflict or affected by natural disasters. They were between 25 and 50 years old.
All were brutally murdered in an armed attack by mercyless terrorists.

Charline Fouchet
Charline Fouchet is one of the victilms: Shame on those who took their lives..

Apparently, no one claimed responsibility for the August 9, 2020 killing, I’m not a detective, but from the photo below, it seems to me that the killers are not that far away…

2020-05-04-iss-today-boko-haram-lake-chad-banner

We are on vacation, and poorly equipped to fight crime. In any case, it is forbidden to show disapproval, even verbally! Recently, during a friendly meeting, I dared to express my fear for the future, and I was called schizophrenic by one of the participants, and by another, an anti-Semite!
– Say nothing… Shut up… The French are used to remaining silent, as back in 1940, silence is required in 2020. Complacency is essential. However, I would like to wonder about a lighter problem, that of « gratitude », a quality which seems to have disappeared from our civilization while charity has become a « must ». Thousands of people praise it all over the world, governments, retirees, young people, everyone is getting at it, we house, we treat, we assist … It is indeed more rewarding than the family routine, and everyone tries to make sense out of their life as best they can!
And yet, the more generosity is expressed, the less those who benefit from it will appreciate it. They give thanks by murdering their benefactors as it happened to these young people engaged in humanitarian action in Niger.
Where has the recognition gone? Gratitude should be spontaneous: – You are good to me, thank you for your kindness. Is it a question of education? Till not so long ago we taught to say thank you to little children. We sent each other « lettres de châteaux » … We wrote a letter to thank our employer, or in case of honorable results from his pupil, to his teacher; the most moving one being the one written by Albert Camus to his teacher when he received the Nobel Prize in 1957.


albert camusDear Mr. Germain, I let the bustle that has surrounded me these days die down a bit before I came to speak to you with all my heart. I have just been given too great of an honor, which I neither sought nor requested. But when I heard the news, my first thought after my mom was on you. Without you, without this loving hand that you extended to the poor little child that I was, without your teaching, and your example, none of this would have happened. I don’t make a world of that sort of honor for myself. But this one is at least an opportunity to tell you what you have been, and still are for me, and to make sure that your efforts, your work and the generous heart that you put into it are still alive in one of your little schoolchildren who, despite their age, have not ceased to be your grateful student.

With all my heartfelt gratitude.


Today, Mr. Germain, who did not disdain small corporal punishment, even for young Albert, would be dismissed by the National Education.
A detail, back then, the teacher had the duty to teach good manners to his pupils, nowadays everything is allowed to the child-king, except in Australia where live three of my grandchildren raised by their preceptors and by their parents in scrupulous respect for noble values. They do know of gratitude.
I still wish you happy holidays and tell me quickly what you think of my reflection.

With all my affection,
AMM

Ecrivez votre commentaire puis appuyez sur le bouton en bas "laisser un commentaire"

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s