Sur les traces de Salvador Dalí

Sur les traces de Salvador Dalí

Invitation à un week-end en Catalogne

cropped-Salvador-Dali« Nul ne peut mettre en doute l’estime générale accordée à Dalí : demandez à l’homme de la rue de vous indiquer un artiste moderne, et vous pouvez être sûr qu’il citera son nom. Mais tout le monde ne le connaît pas de la même façon ; apprécié comme « showman » et comme un des plus grands artistes de ce siècle, Dalí sera loué pour son habilité technique et par ceux qui connaissent ses œuvres les plus populaires et apprécient son imagination luxuriante. Tous semblent connaître les montres molles apparaissant dans ses peintures même si, souvent, le titre La Persistance de la mémoire, leur échappe. »

– A.Fiel, Dalí sculpture collection, 2005


Voilà comment tout a commencé…

Il y a déjà une quinzaine d’années, nous cherchions mon mari Olivier et moi un bel endroit où recevoir nos enfants pendant les vacances.

photoSmileEn quête du lieu de nos rêves, nous avons parcouru la Tunisie, le Maroc, l’Italie et la France bien sûr. Le coup de foudre ne venait pas… Et puis nous sommes arrivés en Espagne. Nous avons roulé sur des routes de campagne au milieu des champs, traversé des villages ravissants et hors du temps dont Olivier me citait les noms Vilademuls… Ollers…
Et puis nous avons emprunté un chemin rocailleux. Au sortir de cet exercice sautillant nous voilà arrivés à destination.
Un vrai tableau s’étale sous nos yeux, des champs à perte de vue, à droite une ferme Catalane de proportions parfaites, un peu plus loin se dressant vers le ciel, le clocher d’une église nous appelle vers le Bon Dieu, à gauche des arbres majestueux, et au milieu plus bas, non pas un château, mais une grande maison espagnole. Ma-gni-fique ! Je suis restée une minute éblouie par tant de beauté. Etant expansive, c’est vrai, un peu trop, j’ai crié : – Arrête… Arrête…C’est là… Pas la peine d’aller plus loin… C’est là. Jamais… nulle part au monde n’existe pareille merveille.

166f853b-52a5-486c-b477-db0a626b1f98

Olivier contacta le propriétaire. La transaction fut longue. Je n’y comprenais rien. Je me suis assise dans un coin avec mon bouquin et laissé parler mon mari. La maîtresse des lieux nous a offert un café. Nous avons dit au revoir. Nous sommes partis. Olivier m’a montré un papier : Voilà, tu l’as ta maison, tu es contente ? J’étais tellement émue que je suis devenue muette. Un miracle !

Evidemment il y avait des travaux, tout était à faire. Je m’y suis mise, deux jours par semaine sur place pendant sept ans, rénovation complète ! Il fallait penser à notre future progéniture, j’ai vu grand, et créé vingt-huit chambres, afin que toute la famille soit logée à l’aise. Nombreux salons, terrasse, piscine, tennis, barbecue… Salle de jeux pour les enfants à venir. Je connaissais peu ce pays, en le découvrant, j’ai adoré la Catalogne, les gens, les bistrots, les Tapas, et les superbes immeubles de Barcelone. Je suis tombée sous le charme de Cadaquès… Figueras… Gérone.

46ec18b6-d276-4f1a-8085-bd96ab932e28

Nous reçûmes alors une nouvelle que nous n’avions pas prévue : en Espagne, on ne peut avoir une maison si grande juste pour une famille, les gens ont besoin de gagner leur vie, il fallait en faire un hôtel et donner du travail à des employés! Mon mari eut la gentillesse de reconnaître que j’avais fait du bon boulot et nomma l’établissement : Casa Anamaria. N’étant pas douée pour l’hôtellerie, j’ai préféré passer la main à des professionnels.

Depuis je ne suis retournée qu’une ou deux fois dans ce paradis, pas assez souvent. De temps à autre, je voudrais y organiser avec des amis de courts séjours à la fois culturels et amicaux sur les traces de Salvador Dali qui aimait comme moi cette belle région.

Je vous propose donc de nous retrouver à l’hôtel Casa Anamaria, avec mon fils Guillaume-Vendémiaire pour le premier de ces week-ends, du jeudi 17 au lundi 21 septembre.

647d1a5e-e246-4cd1-b8a8-0f8b53898ca4

Pour découvrir la suite de ce merveilleux voyage, et le programme sympathique que je vous ai préparé minutieusement, cliquez ci-dessous et retrouvez-moi très vite !

– AMM

 

MaxthonSnap20200703135004

Ecrivez votre commentaire puis appuyez sur le bouton en bas "laisser un commentaire"

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s