Stop avec le Covid. Parlons d’autre chose ! | Stop with the Covid. Let’s talk about something else!

english version

Stop avec le Covid.
Parlons d’autre chose !

Mes amis,

Doucement nous sortons de ce maudit confinement qui cependant a eu des avantages ! Pendant ces semaines de solitude physique nous avons eu le bonheur de retrouver des gens perdus de vue depuis des années, enfin du temps pour entretenir de chaleureuses conversations au téléphone, s’écrire de longs emails pleins d’émotion, et la parole précédant le geste, ce fut, pour certain, l’occasion de nouer de nouvelles relations amoureuses. Finalement : l’enfermement a du bon.

unnamed

Avec les nombreux amis revenus, j’ai beaucoup évoqué les sentiments entre hommes et femmes qui ont tellement évolués. Un phénomène incroyable Du temps de Balzac c’est-à-dire au milieu du 19ème siècle (1850) la femme de trente ans avait atteint la pleine maturité, cent ans plus tard au XXème siècle, un homme encore vaillant ne draguait pas une femme de plus de quarante ans, reléguée au rang de mère de famille respectable. Aujourd’hui au début du XXI siècle les femmes de soixante ans et plus attirent les hommes encore jeunes. Que s’est-il passé ? Pourquoi séduisent-elles les beaux mecs dans la force de l’âge. Comment s’explique ce retournement ?

Est-ce Macron qui a donné l’exemple ? Il est beau garçon, tiré à quatre épingles, bien coiffé et Président de la République, jeunes ou moins, il a toutes les femmes à ses pieds ! Pourtant il est content de son épouse plus vieille que lui.

unnamed
De mes nombreuses conversations avec mes amis masculins sur qui pesait la relégation obligée de ces dernières semaines, j’ai appris quelques vérités. Hors Polanski qui préfère la fraicheur d’une jeune fille bercée par ses illusions, l’homme en a assez d’être pris pour le valet de pieds de madame, fais ceci… fais cela… Marre ! Il préfère la femme mûre, gentille, serviable qui s’occupe de son confort, sur la route elle propose gentiment de prendre le volant s’il est fatigué, elle le décharge des courses du soir après le bureau… et autres petits gestes délicats.

Andy Rooney, écrivain scénariste Américain était un précurseur, il portait aux nues la femme de soixante ans et plus, franche, honnête, moins intéressée par le porte-monnaie, et plus sexy que ses cadettes qui ne se donnent pas la peine de l’être. Par ailleurs, elle ne vous réveille pas au milieu de la nuit pour vous demander à quoi on pense !

Et… si le mec regarde un match de foot elle ne pleurniche pas son abandon mais vaque à ses propres occupations sans lui infliger la culpabilité si lourde à porter !

unnamed (1)Pour finir la liste des avantages offerts par la femme expérimentée, elle fait de charmants compliments car elle sait ce que c’est de ne pas être complimentée! Pour croire en lui, l’homme a besoin d’un peu de considération ce que la femme jeune ne lui donne pas.
J’avoue que ces six semaines à écouter des hommes me raconter ce qu’ils pensent des femmes m’ont fait oublier les contraintes du confinement.

Victoire ! A la génération qui précède celle de nos filles, il est encore permis aux femmes de connaître des jours heureux avec un amoureux, comme du temps de la jeunesse.

Génial ! Une bonne nouvelle que je n’imaginais pas être possible, l’âge que l’on a n’a pas d’importance. Nous allons à nouveau nous jeter dans la précipitation et l’activité frénétique qui ne laissent de temps ni à la parole, ni à la réflexion, ne pensez-vous pas qu’il faudrait tirer parti de ce confinent pour changer de comportement afin de mieux se comprendre les uns les autres ?

Je vous embrasse,
AMM


Stop with the Covid.
Let’s talk about something else!

My dear friends,

Slowly we are coming out of this darn confinement which has had some advantages! During these weeks of isolation we were fortunate to find back people we lost sight of for years, finally we have time to have nice conversations on the phone, write long emails full of emotion, and word before action, it was, for some, the opportunity to establish new romantic relationships. After all: confinement is good.

unnamed

With the many friends who came back, I talked a lot about the feelings between men and women who have evolved so much. An incredible phenomenon. During Balzac time, that is to say mid-1800s’, a 30-year old would have reached full maturity, a hundred years later, a valiant man would not be hitting on a woman over forty years old, now labelled as «respectable mother». Today at the dawn of the XXI century women of sixty years and more still attract young men. What happened ? Why do they seduce handsome guys in their prime. How to explain this « reversal » ?

Was it Macron who set the example? He is a handsome boy, dressed to the nines, well-groomed and President of the Republic, young or older, he has all the women at his feet! However, he is happy with his older wife.

unnamed

From my many conversations with my male friends who have been into a forced lockdown for the past few weeks, I have learned a few truths. Except Polanski who prefers the freshness of a young girl lulled by her illusions, the man is tired of being taken for the footman of madam, « do this » … « do that » … Enough! He prefers the mature, kind, helpful woman who takes care of his comfort, on the road she kindly offers to take the wheel if he is tired, she takes care of the groceries after the office … and other delicate little attentions.

Andy Rooney, American screenwriter was a forerunner, he praised the woman of sixty and over, frank, honest, less interested in the wallet, and sexier than the younger ones who do not bother to be so. And by the way, she doesn’t wake you up in the middle of the night to ask you what you are thinking!

And… if the guy watches a football game, she does not cry about her being left over but goes about her own business without inflicting the guilt so heavy to bear!

unnamed (1)To complete the list upsides offered by the experienced woman, she gives charming compliments because she knows too well what it’s like not to be complimented! To believe in him, a man needs a little consideration which he does not get from the young woman.

I admit that these six weeks of listening to men telling me what they think of women made me forget the constraints of confinement.

Victory! For the generation preceding that of our daughters, women are still allowed to have happy days with a lover, such as they did during their youth. Great! Good news that I never imagined to be possible, the age that we have does not matter.

And as we will again throw ourselves into the rush and the frenzied activity which leaves neither time for speech nor for reflection, don’t you think that we should take advantage of this confinement to change our behavior in order to better to understand each other?

Yours Faithfully,
AMM

Ecrivez votre commentaire puis appuyez sur le bouton en bas "laisser un commentaire"

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s