Ne jugeons pas sans savoir | Let’s not judge too hastly

English version here

Ne jugeons pas sans savoir

Et ne restons pas claquemurés derrière des certitudes souvent infondées. Je vous en prie, essayons de comprendre avant de nous soumettre à des vérités qui ne sont peut-être pas toujours justes, car l’ignorance est la cause de notre aveuglement. Je vous laisse découvrir ce message d’un soldat franco israélien, de l’âge de nos fils, de nos frères.

« Je viens de rentrer à la base dormir un peu avant d’y retourner… Je suis tellement écœuré par la France, j’ai tellement envie de vomir quand je lis les articles… aujourd’hui, j’y étais, j’étais a la barrière de Gaza, j’ai tout vu.
J’ai vu les Palestiniens manifester « pacifiquement » je les ai vu me jeter des pierres, non pas avec les mains, mais avec des frondes, j’ai vu des enfants de 10 ans, au milieu de la fumée provoquée par les pneus brûlés, du gaz, dans l’espoir d’être blessé pour pouvoir m’accuser.
J’ai vu un homme, qui aurait pu être mon grand père, peut-être 80 ans, pousser les femmes et les enfants vers la barrière avec des pierres, dans l’espoir qu’un d’entre eux soit tué, j’ai vu des centaines de palestiniens, la haine dans les yeux, essayer de traverser la barrière dans l’espoir de me lyncher, de me kidnapper, ou de faire un attentat dans une des villes derrière moi, j’ai vu un palestinien essayé de me tirer dessus avec une Kalashnikov, j’ai vu les Palestiniens essayer de transporter par le biais de cerfs-volants, des explosifs, des cocktails Molotov, ou des objets enflammés dans le but de m’atteindre, d’atteindre des civils, ou brûler ma Terre… Et moi avant ça, je les ai prévenus, j’ai envoyé des tracts dans tout Gaza pour leur demander de ne pas faire ça, j’ai passé en boucle au microphone un enregistrement, en arabe, pour leur demander de ne pas faire ça, je les ai presque suppliés de ne pas m’obliger à tirer sur eux, mais eux l’ont quand même fait… et pire, m’ont envoyés leurs femmes et les enfants…

Et après tout ça, c’est eux qui « manifestent pacifiquement » et moi le terroriste. »


 

Let’s not judge too hastly

And let us not remain clamored behind too often unfounded certainties. Please, let us try and understand before we submit ourselves to truths that may not always be right, because ignorance is the source of our blindness. I let you discover this message of a Franco-Israeli soldier, of the age of our sons, of our brothers…

« I just got back to sleep a bit before I go back … I’m so sick of France, I feel like throwing up when I read the articles … today, I was there, I was at the Gaza gates, I saw everything.

I saw the Palestinians « peacefully » demonstrate, I saw them throwing stones at me, not with their hands, but with slingshots, I saw 10-year-old children in the middle of the smoke from the burnt tires gas, hoping to be hurt so they could accuse me.
I saw a man, who could have been my grandfather, maybe 80 years old, pushing women and children toward the fence with stones, hoping that one of them would be killed, I saw hundreds of Palestinians, eyes filled with hatred, trying to cross the fence hoping to lynch, kidnap, or to carry out an attack in one of the cities behind me, I saw a Palestinian tried to shoot me with a Kalashnikov, I saw Palestinians using kites to with explosives, Molotov cocktails, or burning objects, to reach me, to reach civilians, or to burn my land… And me, before all this, I’ve warned them, I sent leaflets all over Gaza to ask them not to do that, I’ve played a recorded loop over the microphone, in Arabic, asking them not to do that, I almost begged them not to force me to shoot at them, but they did it anyway… And worse, they sent me their wives and children…

And yet, it’s them who « peacefully protest » and me the terrorist»

Ecrivez votre commentaire puis appuyez sur le bouton en bas "laisser un commentaire"

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s