L’avenir de nos enfants est en grand danger. Restons unis contre le pouvoir de la terreur.

Voilà bien longtemps que je suis restée muette. Faut-il que ce soit grave pour n’avoir plus rien à dire. Comment ajouter des paroles au flot de discours entendus et lus depuis la tuerie du Bataclan. Bravo aux orateurs qualifiés capables de garder leur calme et prononcer, sans s’effondrer, les mots qu’il faut dans le but de consoler de l’inconsolable. Je m’incline devant ces parents qui ont perdu leur enfant, leur femme, mais trouvent le courage de refuser à leurs assassins la satisfaction d’avoir engendré leur haine et brisé leur vie. J’ai été épargnée, et suis infiniment reconnaissante, mes enfants sont vivants, pourtant j’avoue ! La haine a envahi mon cœur, ma conscience, mon corps. Révolte. Pulsions. Bouffées. Peu importe le mot, je voudrais partir en guerre, et l’arme au poing tirer à bout portant sur les salauds qui en guise de remerciement pour avoir été nourris, logés, scolarisés par leurs pays d’adoption, assassinent leurs compatriotes parce qu’ils n’obéissent pas aux lois de leur religion d’origine que la France, férue de sentiments délicats, leur a pourtant laissé la liberté de pratiquer. Oui je hais ces criminels, leur lâcheté, leur cruauté, leur répugnante ingratitude, et leurs visages, par la morphologie, identiques, qui crèvent ponctuellement l’écran de la télé. Oui ! Ils méritent  vengeance et sanction.

Cependant, «les autres existent», on les côtoie tous les jours, ceux qui travaillent, usent modérément des allocations, sympathiques et bien élevés, les musulmans qui se taisent. J’en connais beaucoup, en Belgique ou en France, Marocains,  Algériens,  Tunisiens, des gens avec lesquels j’ai partagé de longues journées de travail en plein ramadan, la petite jeune dont je suis de près la carrière dans la police ; notons aussi le dévouement inconditionnel de prestataires de service à qui nous confions en toute quiétude la garde de nos vieux parents, de nos jeunes enfants, et j’admire de toute mon âme ce père de religion musulmane qui a eu la force morale de vouloir dénoncer son fils terroriste à la police.

ll y a un « mais » d’importance. Bien que ces personnes craignent l’amalgame avec leurs coreligionnaires meurtriers, à la question essentielle : – Si un jour la charia est imposée par un gouvernement Musulman, que ce soit en France ou en Belgique, quelle serait leur réaction ? – Tous répondent qu’ils ne peuvent renoncer à leur dogme et désobéir à la loi canonique islamique.

Une soumission qui remet en cause notre laïcité. L’avenir de nos enfants est en grand danger. J’ai peur.

6 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Emmanuel Duprat dit :

    Anne-Marie,

    Je vous ai envoyé un commentaire mais je ne le vois pas.

    Amitiés

    Emmanuel

  2. DE LA SERRE Michel dit :

    Tres bel article! Émouvant. Bravo Anne-Marie !

    Amitiés

    1. Emouvant oui mais pas très constructif, comment faire pour se défendre, Cher Michel si tu as une idée pour lutter contre l’horreur…

  3. Emmanuel Duprat dit :

    Ha! Chère Anne-Marie! Nous sommes sous le choc. C’est çà la psychose. Il ne faut pas y céder. Facile à dire quand de son propre aveu le gouvernement ne peut pas nous protéger. Un comble et une honte. Ces pauvres crétins sont des criminels sans excuses. Il nous faut aller plus loin et comprendre ce qui se passe dans le processus de lavage de cerveau de Daesh. Et savoir qui les finance, qui les manipule et qui les encadre. Cette secte religieuse sert de tueurs à gages et d’armée à pas mal de monde de toutes évidences. Daesh a des protections. Anne-Marie, je ne doute pas que nous gagnerons car notre vieux pays est rompu aux combats. Notre amour de la liberté finira par s’imposer.

  4. mariateresa Arigoni dit :

    bravo,Anne Marie c’est très bien! je te comprends

  5. HOUSSAY dit :

    Chère Anne-Marie,e comprends votre colère légitime face à ces monstres qui, au nom de l’Islam, veulent répandre la terreur en Occident. Pour eux, il s’agit d’une vraie croisade comme la nôtre quelques siècles plus tôt. Mais on sait qu’ils appuient leur action sur une texte, le Coran, qui n’a jamais eu d’interprétation officielle donc que chacun peut utiliser à sa guise.
    Quant à l’Islam, il faut que les musulmans acceptent que la France est un pays dont la religion principale, qu’on le veuille ou non est le catholicisme, même s’il est de moins en moins pratiqué. Et la France a des racines chrétiennes, qu’on le veuille ou non. En conséquence, nos frères musulmans doivent accepter ce fait et respecter le pays dans lequel ils vivent. Quant à la laïcité, elle doit être fondée sur le respect des religions et des croyances de chacun et non sur l’éviction de toute religion au titre d’un laïcisme borné. Est-il normal de vouloir interdire les crèches dans les mairies?
    Je vous souhaite de bonnes fêtes de Noël.

Ecrivez votre commentaire puis appuyez sur le bouton en bas "laisser un commentaire"

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s