Le joli mois de mai se termine.

Bois-de-Boulogne-Printemps

Il est peut-être temps que chacun reprenne ses activités, moi y compris, laissant sans nouvelle les amis chers qui ont la gentillesse de regarder mon blog www.annemariemitterrand.net ou je suis heureuse de vous retrouver très vite.

C’est quand même sympathique en France, on a quatre jours de vacances pour un jour férié. Entre les fêtes d’Etat, les rituels catholiques et les ponts qu’une semblable foison engendre, on est bien servi ; pourtant on pourrait encore faire mieux en honorant aussi des traditions de l’Eglise celles des synagogues ou des mosquées ?

Ce serait un avantage pour tout le monde, l’Ascension, la Pentecôte, c’est bien mais en respectant les rites des différentes communautés qui font la France ce serait génial ! La Fête du Mouton des Musulmans, celles de Hanoukka ou Yom Kippour des Juifs, il faudrait également penser aux Bouddhistes, ils ont sûrement des sacrements à glorifier. Ainsi on pourrait arriver à des semaines de congés complètes. Serait-ce une solution pour rendre aux Français du goût pour le travail ? A force d’en être privé, ça devrait finir par leur manquer.

En Espagne, pays qui pratique le Catholicisme autant sinon plus que la France, ils ont réglé le problème, moins de fêtes religieuses chômées et des journées gagnées pour favoriser l’économie du pays. En Allemagne plus de cent heures de plus qu’en France sont travaillées chaque année. Quant à mon cher pays, on en rigole, mais c’est connu on sait rire de tout en Belgique, même de la décadence de ses voisins.

Et vous mes amis Français qu’en pensez-vous ?

3 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Mireille klemm dit :

    Bravo Anne Marie
    Tu as tout juste et en plus avec humour!sinon il y aurait vraiment de quoi pleurer

  2. mariateresa Arigoni dit :

    enfin, anamarie ,tu ecris à nouveau sur tout ce qui te touche et nous touche .
    des articles toujours très vrais et interessants .
    bravo
    baci
    mt

  3. HOUSSAY dit :

    Chère Anne-Marie, oui, nous devons accepter de travailler, mais je préfère dire travailler « mieux » que travailler « plus ». Que les jours de fêtes religieuses catholiques soient chômées c’est normal car le catholicisme, contrairement à l’islam, fait partie de notre identité, même s’il est de moins en moins pratiqué.
    Ce que j’entends par travailler « mieux », c’est repenser le travail en terme de solidarité, accepter que tout le monde puisse travailler. Ne pourrait-on pas imaginer, par exemple, que chaque personne travaillant dans une entreprise de 500 personnes ou plus accepte de donner 1h/semaine afin que cela permette une ou plusieurs embauche(s) supplémentaire(s)? Au lieu de se mettre en grève dès que quelque chose ne va pas, ne pourrait-on pas, enfin changer de mentalité, abandonner la lutte des classes qui est stérile, et rechercher, à tous les niveaux de l’entreprise, le bien commun.
    Voilà mon sentiment.
    Avec toute mon amitié.

Ecrivez votre commentaire puis appuyez sur le bouton en bas "laisser un commentaire"

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s