Retour à la raison

France - République© Graphies.thèque – Fotolia.com

Après les évènements du début de l’année, j’étais trop choquée pour les évoquer dans mon blog. Je suis partie aux Etats Unis puis en Israël où j’ai essayé de me remettre de la haine à laquelle nous sommes confrontés en Europe; en Amérique, comme à Tel Aviv, on a l’impression d’en être protégé. J’ai vu mon fils qui habite New-York, j’ai profité de la beauté de Jérusalem, j’ai terminé mon prochain livre et je suis de retour, prête à rattraper mon silence.

Non je n’ai pas participé à la sorte d’euphorie dans laquelle se sont rejoints les gens qui se voulaient Charlie. Ne saisissant pas l’intérêt de provoquer la rage d’êtres humains primaires et cruels qui n’attendent que ça pour soulager leurs instincts sauvages, je ne suis pas Charlie et ne veux pas l’être.

Il faut cependant reconnaître que les assassinats des journalistes de Charlie Hebdo ont permis de dénoncer les crimes de l’épicerie Kasher. Je reprends la question de Madame Lorridan-Ivens, rescapée d’Auschwitz, – Est-ce que les Français seraient descendus dans la rue, s’il n’y avait eu que des victimes Juives ? Peu probable serait ma réponse. Ce fut également l’occasion de réveiller les consciences des dirigeants Européens.

Désormais les écoles Juives et les Synagogues sont un peu protégées. Pas trop tôt !

Voilà des mois et des années que les gouvernements successifs ont évité de prendre des mesures contre la violence. Il a fallu 17 morts pour juste prêter attention à l’antisémitisme. Pourtant ! il y avait de quoi s’inquiéter depuis un bout de temps ! Au début de l’année 2006, il y eut, dans d’atroces conditions, le kidnapping, la séquestration et la mort d’Ilan Halimi. En Mars 2012, une petite fille de sept ans est tuée à bout portant lors de l’affaire Merah. En mai 2014 sont abattus d’innocents visiteurs du musée Juif de Bruxelles. Et malgré tous ces meurtres dont je ne cite que les derniers et plus marquants, le 13 juillet 2014 les inscriptions « Mort aux Juifs » à la Bastille n’étonnent, n’émeuvent personne! Cette nonchalence est  honteuse.

Ne nous voilons pas la face. Ce n’est qu’un début. Les Juifs servent de bouc émissaire depuis deux mille ans, par indifférence, on a négligé de sanctionner l’antisémitisme, certains l’ont encouragé sous prétexte d’antisionisme, mais ce genre de « bouclier » qui arrangeait tout le monde ne suffit plus, le terrorisme s’étendra inexorablement tant qu’il ne sera pas puni. Ne cédons pas au pessimisme post-Charlie mais soyons raisonnables, on ne doit pas continuer à fermer les yeux sur la réalité.  De quelque confession soit-on, rassemblons nos forces, unissons-nous pour combattre la barbarie.  AM

 

6 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Tony GIRET dit :

    Chère Anne-Marie, je suis heureux de voir que je ne suis pas seul dans toute cette histoire. J’avais besoin d’écrire des choses sur le sujet mais rien ne semblait sortir de ma plume. Tu as mis des mots sur mes pensées. Je t’avoue, que j’ai perdu toute forme d’optimisme. Les hommes d’en haut me font honte. Sincères Amitiés, Tg

  2. Gilles de Fouquières dit :

    Très chère Anne Marie,
    Je suis bien content de te rejoindre, une fois de plus, par la pensée.
    Ce que je lis de toi, j’ai l’impression de l’avoir écrit (le talent en moins).
    Moi non plus je ne me suis pas senti particulièrement « Charlie » après cette abominable tuerie…
    Ce qui m’inquiète aussi, c’est de constater que les juifs français, me dit-on, veulent quitter leur Pays, la France; un pays auquel ils ont tant apporté et qui ne leur en a probablement pas assez su gré.
    Enfin pourquoi céder sans cesse, de gauche comme de droite, aux revendications incessantes du communautariste musulman. Un minimum de culture suffirait à nos dirigeant pour comprendre et déjouer les manœuvres grossières de l’islam, auteur du premier génocide du 20 ème siècle en Turquie contre les arméniens et complice des Nazis lors du dernier conflit mondial.
    Baisers

  3. Emmanuel dit :

    Dear Anna-Maria,

    Comme l’a justement dit Riss un des rescapés des attentats: Etre Charlie, c’est être Juif, être Flic, être Femme. J’ajouterai: être Noir, être Musulman, être Psy, être Jeune, être Vieux. C’est être en résonance avec les victimes de la barbarie. Si je comprends votre texte sur la provocation de la rage, on devrait admettre que Charlie est coupable/responsable de son sort. Mais ou commence la provocation?
    Est-ce aux terroristes d’en juger?
    Amitiés,
    Emmanuel

  4. Beatrice DUPONT dit :

    Bravo, chere Anne Marie , pour cet article ..

    Beatrice DUPONT 26 east 81st street New york NY 10028 cell 512 289 4001 >

  5. Anna-Marie, toujours debout contre vents et marées, ne parlant que des autres et pas de toi, en plus sur ce blog je te donne mille fois raison, ce qui n’est pas toujours le cas, tu le sais. Il suffit de lire un livre d’histoire pour s’apercevoir que les vies juives au cours des temps quand c’était l’église catholique qui avait le pouvoir, ne pesaient presque rien. Je dirais moins que rien. Ça recommence, ce n’est plus l’ église mais la mosquée, mais quelque soit le bras qui frappe, sous les coups tombent des têtes juives, hélas accompagnées à présent de têtes chrétiennes, qui, tu le remarqueras, ne gène pas davantage nos contemporains tout occupés à leur petites personnes.
    Ce monde disait Cioran n’est qu’une abominable racaille. Qu’il avait raison.

  6. HOUSSAY dit :

    Chère Anne-Marie, je vous rejoins dans le sens où tout acte antisémite est condamnable. La première des choses est le respect de l’autre. Il n’y a pas de liberté sans responsabilité, sans quoi c’est l’anarchie. Le respect passe par celui des valeurs, des croyances. Sait-on qu’en France 98% des monuments religieux profanés sont des monuments chrétiens? Le massacre des chrétiens en Irak, Syrie et au Moyen-Orient ne doit pas nous laisser indifférents. Le XXe siècle a connu plus de martyrs chrétiens que dans tous les siècles précédents.
    Il faut combattre toute forme de terrorisme, de fondamentalisme qui ne respecte pas l’autre. Mais il faut aussi se poser la question: Que fait-on en France pour permettre à chacun de vivre en sécurité? Il nous faut sortir de nos égoïsmes pour apprendre à avancer ensemble, redécouvrir la bienveillance.
    Je ne peux pas approuver qu’un gouvernement ait soutenu financièrement un journal comme « Charlie Hebdo » qui a fait de la provocation son cheval de bataille. Même si la mort des journalistes ne peut pas être approuvée, force est de constater, malheureusement, qu’ils ont cherché le bâton pour se faire battre.
    Avec toute mon amitié.

Ecrivez votre commentaire puis appuyez sur le bouton en bas "laisser un commentaire"

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s