Une jeunesse honorable !

 

Je dois vous raconter une soirée à laquelle j’ai eu le plaisir d’être invitée,  je voudrais vous faire partager l’enchantement que j’en garde dans mon cœur.

Il y avait bal à l’Opéra Garnier. Chaque année l’Ecole polytechnique reçoit ses élèves, les anciens et les nouveaux. Magique. Merveilleux. Un autre monde.

Evidemment la majesté du lieu dont la construction a débuté en 1861 n’est plus à prouver. Oui, la musique de Rossini dans une « Une Italienne à Alger » est envoutante, la mise en scène magistrale, les acteurs flamboyants, les décors grandioses. En plus, le buffet à l’entracte était raffiné  et le dîner délicieux.

Mais le miracle est dans l’émotion. Elle vous envahit dès le moment où l’on monte les marches du large escalier sous la haie d’honneur formée par les jeunes Polytechniciens, filles et garçons sanglés dans le « Grand Uniforme », les épées tendues en voute au-dessus des têtes des arrivants, le buste droit, la tête haute sous le bicorne de rigueur. Il faut beaucoup travailler et consentir à de grands sacrifices pour réussir la prestigieuse Ecole. Ils ont gagné, ils sont issus de toute catégorie sociale, ils ont vingt ans, ils n’ont pas les cheveux en crête, ni de piercings, les demoiselles qui les accompagnent sont ravissantes dans leurs robes longues, elles parlent poliment et n’agressent personne.

Le regard pur, ces jeunes sont porteurs d’espoir, ainsi prêts à conquérir le monde, le regard fixé sur l’avenir. Une jeunesse dont la presse ne parle pas, une jeunesse qui n’a pas honte de ses valeurs, respectueuse du travail et du courage. Rendons-lui hommage, elle fait honneur à la France. On peut en être fier.

ANM

20 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Je maintiens que le proces d intention fait a Anne Marie est scandaleux surtout de la part d une avocate qui n aurait pas du devoiler sa profession c etait une provocation immature

  2. Heymann dit :

    Comme quoi on peut être écrivain et n’avoir aucun respect de la propriété intellectuelle, particulièrement en ce qui concerne les photos

    1. Cher Monsieur, votre procès d’intention est assez désagréable. Si les photographes mettent à disposition leurs photos, c’est pour être utilisées. Je suis toutefois désolée de vous avoir si fortement choqué.

      1. mespetitsouliers dit :

        Justement Madame, Etienne Heymann n’a jamais « mis a disposition » le fruit de son travail… Votre réponse ne vous honore pas

      2. Chère Madame je ne comprends pas du tout de quoi vous parlez car j’ai le regret de ne pas connaître pas Monsieur Heymann

      3. nous vous serions gré de nous dire où ces photos sont « à disposition »…
        car si je comprends bien la façon de faire, si je vous prends du texte dans un de vos livres et que je l’utilise dans un de mes articles de blogs, sans vous citer, cela ne vous embêtera pas plus que çà ??

      4. Je suis désolée d’avoir blessé quelqu’un, cette photo était accessible à tous, je ne pensais pas contrarier qui que ce soit en la publiant.

      5. Locquet Loïc dit :

        Bah oui c’est du libre service, c’est comme les voitures qui sont chez le concessionnaire, si elles sont là, c’est pour qu’on puisse les utiliser sans les payer, il suffit juste de les prendre 🙂
        Pardon, ce n’est pas la même chose car ceci est un vol ? En quoi est ce différent une photo et une voiture ? Aucun car tout 2 sont la propriété d’autrui …

      6. Je crois comprendre que vous me parlez d’argent, je suis confuse, je ne saisis pas le sens de votre intervention.

      7. Chris Hartwig dit :

        Madame, vos livres sont à disposition en librairie j’imagine, et vous n’aimeriez pas les retrouver sur le web ou mieux, qu’on en change l’auteure et qu’on republie vos textes sur internet… C’est exactement le meme principe qui s’applique dans la photographie, cela s’appelle le droit d’auteur dans les deux cas.
        Non, un photographe ne met pas ses photos sur le web pour qu’elles soient utilisées, de meme qu’un chanteur ne met pas sa musique sur iTunes pour que tout le monde la pirate, et qu’un auteur ne met pas ses livres en librairie pour qu’ils soient exploités sans vergogne.

      8. Je ne sais pas qui vous êtes, je ne comprends pas ce que vous me dîtes et je ne savais pas que cette photo était confidentielle. Etant d’une famille de Polytechniciens je ne pensais pas offenser qui que ce soit par cet hommage.

      9. Karine G dit :

        C’est une plaisanterie ??? Mais vous choquez toute la profession Madame. Vous utilisez visiblement une photo sans l’accord de son auteur, c’est illégal, c’est une violation des droits d’auteur et croyez moi, cela coûte assez cher. Nul n’est censé ignorer la loi, vous devriez le savoir. Photographe est un métier, pas seulement un loisir.

        « Si les photographes mettent à disposition leurs photos, c’est pour être utilisées »… Cette photo était en libre service sur une banque d’image ? Je ne crois pas

        Karine G

        Avocate à la cour

      10. Sommes nous au début d’un procès retentissant ? Je ne peux imaginer qu’une jolie photo soulève votre indignation.

    2. Locquet Loïc dit :

      Être « d’une famille de Polytechniciens » et ne pas connaitre les principes des droits d’auteurs ? Je pense qu’il y a de gros soucis pour notre avenir en France s’ils ne vous éduquent même pas ce principe …
      Il me semblait pourtant qu’on nous apprenait ceci en seconde … A la France …

  3. Jean Nicaise dit :

    Un considérable écrémage et beaucoup de chance ont mené ces jeunes gens sur les marches de l’opéra Garnier. Soyez sûre, Madame, qu’il y a parmi la jeunesse contemporaine et dans tous les milieux des milliers de jeunes gens en jeans qui, dans l’ambiance permissive du siècle, sont aussi dignes d’éloges. J.N ,Professeur honoraire, 93 ans

    1. Merci cher ami de votre participation. Je voudrai bien vous croire et j’adore la jeunesse mais je pense que de les laisser aller à la dérive comme on le fait maintenant, les empêche d’exprimer leurs talents comme ils le devraient. Sans travail et plus de service militaire ils sont un peu abandonnés. Avec toute mon amitié, AMM

  4. Françoise Monteilhet dit :

    J’ai eu la chance d’être invitée au bal de l’ « X » comme on dit, par deux fois. Mon grand-père paternel était polytechnicien, ainsi qu’un oncle de ma mère. Ils étaient tous les deux de la promo « 98 » (1898) en même temps qu’André Citroën !!!

    C’est ainsi que mes parents se sont rencontrés d’ailleurs…

    1. Bravo pour cette prestigieuse lignée. Dans la famille nous en sommes aussi à deux phénomènes, mon mari et mon beau père. Merci de votre participation. Très amicalement, AMM

  5. duprat dit :

    Chère Anne-Marie,
    Quel bel article plein d’idéal! Oui, l’X est une de nos plus belles écoles. Quel effort et quel talent pour y entrer. Et que de grandes carrières en sont issues!! Permettez-moi cependant de tempérer votre enthousiasme par quelques remarques simples et bienveillantes au fond. De l’X sort l’élite de la nation, certes. Dans cette élite, certains que je ne citerai pas, se sont distingués par de joyeux plantages. Et quand c’est un X qui se plante, c’est une banque qui coule ou une multinationale qui prend l’eau!!! Pour terminer, je voudrai ajouter que de plus modestes trajectoires issues de rien ou de peu sont aussi de grands exemples d’abnégation, de travail, de créativité et de réussite. Bref, X, bravo, mais pas que. Amitiés…

    1. Cher Emmanuel,
      Merci de votre participation efficace, car j’écoute avec attention ce que vous me dites. En effet, les polytechniciens ont parfois une case qui leur manque. Peut-être sont-ils cassés après l’effort fourni pour réussir une si prestigieuse Ecole. Faîtes moi signe quand vous êtes sur Paris, cela me ferait très très plaisir de vous revoir. AMM

Ecrivez votre commentaire puis appuyez sur le bouton en bas "laisser un commentaire"

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s