Je reviens sur les positions

3051853149_1_5_e9hZi1ic

M’étant sévèrement fait rappeler à l’ordre par mon fils, je reviens sur les positions que j’avais prises lors de l’écriture du dernier texte paru sur mon blog – ci-dessous – il y a une quinzaine de jours… Au sujet de l’agresseur…

Ce garçon a de la sagesse et je me range à son point de vue, c’est imbécile de s’obstiner dans une mauvaise voie.

Je disais donc : Puisque le régime carcéral n’avait pas l’air de plaire aux casseurs, voyous, et autres charmants personnages, soutenus moralement par le Gouvernement, qui, ému par leurs revendications justifiées, veut les préserver de l’inconfort d’un séjour en prison, je proposais de les mettre au pas dans l’armée Française.

C’est là que mon fils a réagi :
Comment pouvais-je imaginer semblable inconvenance ? Depuis que le volontariat
a remplacé le recrutement obligatoire, l’engagement spontané se fait rare, les jeunes Français n’ont pas vraiment le feu sacré pour défendre leur patrie, difficile d’enrôler les meilleurs soldats. Ce n’est pas en remplissant les rangs de canailles et gredins
dont ne sait pas quoi faire que le niveau va remonter. Mon garçon a raison,
il est préférable de ne pas contaminer l’armée !

Retour à la case départ. Que faire des voyous qui sèment la peur dans les villes
et coûtent un fric fou au contribuable ? Ni prison, ni service militaire pour les jeunes délinquants. Pauvres chéris ! Laissons-les détrousser les vieux, tabasser les bourgeois, détruire les commerces et pensons à l’avenir !
La génération actuelle est foutue d’accord. Il serait intelligent d’éviter que la prochaine le soit aussi.
Il suffirait de pas grand-chose, moins de psychanalyse dès la maternelle
et plus de discipline. L’éducation des enfants se fait avant dix ans, après c’est trop tard. Aux parents, aux instituteurs d’apprendre aux futurs citoyens à se comporter
en être humain non en bêtes féroces. Cette fois-ci sommes-nous d‘accord ?

12 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Sylvia Deutsch dit :

    Tout a fait d’accord, ce n’est que la partie émergée de l’iceberg…

    1. Chère Sylvie,
      Merci pour ta participation. Comme d’habitude, tu es une amie fidèle.
      Je t’embrasse.

  2. Mignot dit :

    le service militaire en mixant , dans une égalité de traitement disciplinaire, des jeunes de tout bord leur démontrait une facette des différences sociales et culturelles. Cet apprentissage de la vie et de la connaissance des autres, a travers des valeurs sévères, et excessives aussi, n’offrait-il pas des clés pour comprendre et appréhender l’injustice et pouvoir dignement la combattre, se construire adulte autrement qu’en cassant et pillant ?
    Merci a vous pour oser dire et partager des avis trop taxés ´politiquement incorrects ´
    Cordialement
    Edlo

    1. Vous avez raison, le mélange des milieux était bénéfique aux jeunes. Cela leur ouvrait l’esprit. C’est vraiment dommage qu’il n’y ait pas de structures pour remplacer cette opportunité. Les jeunes n’ont plus de valeurs sur lesquelles s’appuyer.
      Merci pour votre participation. J’espère à bientôt.
      Anamaria

  3. laurenxvw dit :

    As far as me being a member here, I wasn’t aware that I was a member for any days, actually. When the article was published I received a notification, so that I could participate in Comments, That would explain me stumbuling upon this post. But we’re certainly all intellectuals.

    1. Dear Lauren,
      Thank you very much for your message. It’s very kind of you to participe my blog.
      I will hear from you soon.
      Best regards
      Anamaria

  4. HOUSSAY dit :

    Je ne suis pas optimiste, je suis confiant. Mais ça ne veut pas dire qu’il faut rester les bras croisés. Je suis auto entrepreneur et je me bats actuellement pour que ce régime survive tel qu’il est alors que le gouvernement semble vouloir le saborder. J’ai des convictions, je n’ai pas peur de les affirmer et je sais que la vérité triomphera.
    Jean-Michel HOUSSAY

    1. Vous êtes génial ! A défaut du gouvernement, que le Bon Dieu vous entende. Et que vive et survive l’auto-entreprise.

  5. HOUSSAY dit :

    Bonjour, c’est vrai que la société est en crise: crise de valeurs d’abord.Comment peut-on vivre ensemble sans un minimum de respect, que ce soit pour les convictions de chacun, ce qu’il fait, l’identité propre de notre nation…
    On ne peut pas tout mettre sur un pied d’égalité, tout ne se vaut pas;
    Cependant, c’est à chacun de nous d’oeuvrer, là où nous sommes, pour que ces valeurs existent encore demain en gardant cette espérance que tout est encore possible, » la petite fée espérance » dont parlait Claudel.

    1. Cher Monsieur Houssay,
      Je vous trouve bien optimiste. Vous avez peut-être raison de le rester. Mais il y a des risques que votre bienveillance tourne à la politique de l’autruche. Il faut nous battre vraiment. Et dire tout haut ce que tout le monde pense tout bas.
      Je vous remercie pour votre participation et vous dis à très bientôt.
      Anamaria

  6. Alain FRAITAG dit :

    Malgré ton pessimisme sur l’avenir de notre société, je crains que tu ne sois encore très en-dessous de la vérité…
    On s’embrasse.

    1. Cher Alain,
      Le pire nous attend encore si nous ne reprenons pas en main l’éducation de nos bambins. Encore faudrait-il que les professeurs aient quelques valeurs à leur transmettre.
      Je t’embrasse et j’espère à bientôt sur mon blog ou ailleurs.
      AM

Ecrivez votre commentaire puis appuyez sur le bouton en bas "laisser un commentaire"

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s