Que faire de l’agresseur qui attaque sans pitié des passants innocents ?

 

2432791_des-supporteurs-du-psg-lors-de-la-celebration-du-titre-de-champion-de-france-le-13-mai-2013-a-paris

Mes chers amis,

Vous vous souvenez, j’avais écrit un texte
sur les prisonniers qui se plaignaient de l’inconfort des prisons
et du manque d’affection des surveillants.

Beaucoup d’entre vous m’ont trouvée trop sévère pour ces pauvres gens ! Je me suis fait rappeler au politiquement correct. Cependant mes détracteurs vont être contents, l’insécurité grandit, on risque gros à sortir de chez soi ! Je trouve que le débat vaut
le coup d’être relancé.

Que faire de l’agresseur qui attaque sans pitié des passants innocents ?
Les parisiens lors du dernier match de foot, le lundi treize mai ont été victimes
de la violence de jeunes qui s’autorisent à la pratiquer puisqu’ils ne risquent aucune sanction. Décidément les Français ont bon cœur.

L’anecdote qui suit est authentique :
Un très cher ami rentre du bureau à 8h du soir et il doit passer par le Trocadéro,
son épouse l’appelle pour l’inciter à changer d’itinéraire, il y a du grabuge dans le coin. Il fait un grand détour et se retrouve avenue Victor Hugo, respectueux des feux rouges, il est à l’arrêt, à l’entrée de la place Victor Hugo quand une horde d’individus impitoyables, débouche de partout dans un bruit d’enfer.
Ils grimpent sur les voitures, en cassent les vitres, arrachent les rétroviseurs,
mon copain reçoit des coups de poings au visage par sa fenêtre désormais brisée.
Il a le réflexe d’appuyer sur l’accélérateur et de foncer droit devant.
Au commissariat de police où il se rend pour faire sa déclaration, les préposés
le félicitent, il s’en est bien sorti ! D’autres conducteurs en particulier les propriétaires de belles voitures ont été rudement extraits de leur véhicule, tabassés au mieux,
et laissés sur le carreau sans connaissance tandis que leurs voitures servaient
de bulldozer pour pulvériser les vitrines des commerces aux alentours.

Que l’on se rassure. Peu de ces charmants jeunes gens seront punis
puisque la dégradation n’est pas passible de prison. Alors qu’en fait-on ?
On les fait aider par un psychologue, puis on les laisse partir en attendant le prochain match de foot pour qu’à nouveau ils s’éclatent gaiement ? Oui ma bonne dame !
Il faut bien que jeunesse se passe ! On ne peut pas en vouloir à ces petits gars,
ils n’ont pas de papa pour leur apprendre les bonnes manières, pas de prof
pour leur inculquer les valeurs de la République, et pas de boulot.

On demande aux citoyens de la bienveillance à l’égard de ces casseurs, à l’inverse
on fait quoi pour les protéger des voyous ? A force de laxisme, les dirigeants mettent la population en danger. Il y a pourtant une solution :
En les enrôlant dans l’armée pour soutenir nos troupes de soldats au Mali
ou en Afghanistan, on leur donnerait une chance d’acquérir quelques notions essentielles pour vivre en société, l’obéissance à autorité du supérieur, le respect
de son prochain, peut-être, le contrôle de soi.

AMM

 

7 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Fafa dit :

    ______ qu’en faire ? les mettre en prison mais dans une vraie prison, car ils ont frappés des gens quand même.. on ne peut cautionner ce genre d’individus…et encore moins le laxisme de notre politique + leur mettre des amendes ainsi qu’à leurs parents… je ne comprends pas, je n’adhère pas …trop facile de dire pauvre jeunes etc… faut arrêter là et que chacun assume ses actes..point barre ______

  2. je viens de découvrir votre blog et j’y trouve des réflexions intéressantes merci,continuez…

    1. Un immense merci pour vos encouragements.
      Oui, je continue grâce à vous, à mes amis en espérant votre intérêt.Avec toute mon amitié.
      Anamaria

  3. HOUSSAY dit :

    Bonjour Anne-Marie, vous avez une position forte que je comprends et respecte. Je condamne également toute force de violence. La violence dessert ses auteurs. J’étais à Paris dimanche dernier, en tant que catholique pratiquant pour manifester pacifiquement contre une loi qui n’est pas juste, et je le dis sans être le moindre du monde homophobe. Simplement nous avons perdu de vue, depuis trop longtemps, le fait qu’il existe une nature humaine et, quoi qu’on fasse, on ne pourra pas la changer. Un homme est un homme avec ses caractères propres de même qu’une femme est une femme avec ses grâces propres. La complémentarité des deux est source de vie.
    Et le mariage, que je défends, a pour but d’aider un homme et une femme à bâtir leur couple sur des bases solides, que ce mariage soit civil ou religieux.

    1. Oh comme je suis d’accord avec vous ! A vouloir contrarier la nature, cela va nous retomber dessus. Je ne sais pas qui gouverne ce monde mais l’être humain demeure ce pour quoi il a été conçu. Un peu d’humilité, ne nous mêlons pas des conditions qui nous ont été imposées par le ciel.
      Avec toute mon amitié et merci pour votre collaboration.
      Anamaria

  4. atchama dit :

    Merci Anne-Marie. Au moins vous avez la force et le courage de crier très haut ce que beaucoup d’entre nous pensent très bas. J’espère tout simplement que tout cela s’améliorera très vite car je trouve ça très angoissant mais aussi très triste pour des pauvres hommes que nous sommes sur cette terre qui recherchons la même chose « vivre ».

    1. Je suis d’accord avec vous. Nous ne sommes que de pauvres êtres humains. Les protestants ajouteraient, perdus dans une vallée de larmes. Mais ce n’est pas une raison pour se venger de notre condition sur notre voisin.
      Merci de votre soutien.
      Très amicalement,
      Anamaria

Ecrivez votre commentaire puis appuyez sur le bouton en bas "laisser un commentaire"

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s