Mais qu’ont-ils tous avec le mariage ?

80320202_o

Voila bien des années que plus personne ne veut du mariqge, un truc de bouges, bon pour les grands-mères !

Chacun son patronyme, vive la liberté sexuelle, la parité des sexes, les enfants quand on veut, comme on veut. Inutile de légaliser par un « bout de papier » !

A mon sens le mariage est une barrière indispensable dans le but de contrôler la fuite intempestive de l’un ou l’autre des parents d’une famille, il est plus difficile de disparaître quand on doit passer devant un tribunal.

Depuis la victoire du socialisme avec Mitterrand, les soixante-huitards échevelés 
ont détruit l’image du mariage, perçu comme un idéal de jeune fille bien élevée 
qui doit être anéanti. 
Comment ce projet si méchamment décrié, dit ringard et obsolète, peut-il revenir 
à la mode avec autant d’énergie ? Et ce sont les gens de gauche les plus acharnés 
à vouloir le ressusciter, les mêmes qui le dénigrent depuis quarante ans. 
Qu’est ce qui leur prend ?

– Il y de quoi perdre son latin ! Comme dirait nos aïeules pour lesquelles 
en plus il fallait se marier de blanc vêtue.

8 commentaires Ajouter un commentaire

  1. tabachnik dit :

    ma douce amie va voir la vidéo que m’a consacré Nice Matin la semaine dernière lors du salon de Nice. Nicematin, vidéo maud tabachnik. En plus une pleine page dans le canard. Tu verras ce que sont les gens. Je t’embrasse, nous revenons d’Israël le coeur apaisé par ce formidable pays. je t’embrasse très fort. Maud

  2. TCHUMNO NANAKAM Cédric dit :

    Bonjour Mme Miterrand.
    Je m’appelle TCHUMNO Cédric, je t’écris du Cameroun. Je me sui retrouvé sur ton blog grâce à viadeo où tu as fais paraitre un commentaire sur ces femmes nu à la cathédrale, et là j’ai été tout de suite ému, et j’avais très envie de publier si tu le veux bien un commentaire à ce sujet.
    Il est écrit dans le Bible, que tout passera, seul l’amour ne passe pas. L’amour est un sentiment qui unit des êtres, et qui se manifeste entre autres par le don total de l’un bis à vis de l’autre ( sacrifice qui peut aller jusq’à la mort).
    L’amour lit -on dans les écritures n’est pas jaloux, ne s’enfle pas d’orgueil, ne revendique pas, ne porte pas de rancoeur, et aussi se partage. L’amour peut ne pas être réciproque mais cela n’empêche pas la personne qui aime de se sacrifier pour son autre moitié même si celle ci ne l’aime pas. Difficile programme je pense pour notre monde si portée par l’égoisme et le désir d’affirmation excessive du moi , de mes droits et de mes revendications.
    ton commentaire m’inspire respect car c’est dans le respect que se forge l’amour. Il m’inspire également affirmation des valeurs de liberté et de fraternité qui je pense font parties de votre constitution. il m’inspire enfin volonté de te dire Merci, car dans cette europe qui de plus en plus se rapproche vers ce que je pourrai appeler et ce à juste titre perte des valeurs chrétiennes, qui ont fait de l’europe la base même du monde, des personnes comme toi, sont assez rare et mérite non seulement un merci, mais aussi et surtout un bon courage dans cette fosse aux lions.
    Enfin si mon commentaire a blessé quelques uns parmi vous, je vous prie de m’excuser car me trouvant à des milliers de kilomètres de vous , je pourrai et ce à juste titre prendre des moutons pour des chèvres.
    cordialement, un fan d’occasion.
    Cédric TCHUMNO

    1. Cher Monsieur Tchumno Nanakam,
      Bravo, vous avez du talent pour l’écriture ! L’amour devrait en effet supplanter tout le reste. Mais je crois vraiment que c’est une illusion. Heureusement, la religion est là pour nous y inciter.
      Avec toute mon amitié.
      Anamaria

  3. Alain FRAITAG dit :

    Re-bonjour, Anne-Marie.
    Il faut reconnaître qu’à propos du dérisoire mariage « pour tous », tu as trouvé un angle auquel tu dois être la seule à avoir pensé.
    D’ailleurs, pour te montrer à quel point je suis d’accord, je te signifie par les présentes que je suis également d’accord pour kidnapper la jeune fille qui illustre ton article.
    Je t’embrasse.

    1. Mon Cher Alain,
      J’ai été plongée dans l’ambiance, le mariage était vraiment mal vu ! En effet, elle est bien jolie ma mariée aux fleurs d’oranger. Merci de ta fidélité sur mon blog. Continue ! Je t’embrasse

  4. Roche François. dit :

    Bonsoir Anne Marie, c’est la première fois que je lis votre blog,et je ne suis pas trop dépaysé,ayant eu dans ma famille quelques femmes qui vous ressemblaient, bien qu’elles n’aient pas eu généralement le courage de dire aux amis (es) tout ce qu’elles pensaient.
    -Pour ce qui est des prisons,je comprend que vous insistiez sur la responsabilité des personnes condamnées,mais il y beaucoup de facteurs,quand même à considérer: L’éducation et l’exemple qu’ils ont eu dans leur jeunesse, leur niveau de culture et surtout d’équilibre psychologique. Les études récentes montrent en effet que le pourcentage de malades mentaux est énorme dans les prisons. Ce monde de la maladie mentale m’est un peu familier,car à un moment de ma vie,j’ai pu
    innover dans le domaine de la santé mentale des jeunes,en créant un centre spécialisé,qui existe toujours,bien que les psy après mon départ aient quelque peu saboté mon projet !
    Néanmoins ,bien sur,la sanction doit être exécuté, normalement dans des conditions humainement correctes ,ce qui n’est pas toujours le cas.
    -Pour votre page sur les vacances, j’ai un peu de mal à vous comprendre ,mais c’est ça qui est intéressant, de découvrir des réactions ,des émotions différentes des siennes,surtout quand elles sont exprimées avec un certain talent.Pour ma part j’ai eu des vacances d’enfant et d’adolescent tellement formidables,dans un vieux manoir breton ,avec cousins et cousines que d’abord j’ai écrit tous mes souvenirs à l’intention de ces cousins cousines (qui on aimé ces souvenirs communs) et de plus ,que j’ai toujours gardé un opinion très positive de cette occasion exceptionnelle que peuvent être les vacances.
    Je vais essayer de me procurer. ce livre dont vous parlez plus haut pour mieux vous comprendre ! Amicalement . Un breton du 15° « exilé » à Bordeaux depuis 19 57 au pays de MOntesquieu !

    1. Cher François,
      Quel bonheur de recevoir des commentaires aussi élaborés. Oui, il faut avoir un certain culot pour dire ce que l’on pense. Et cela fait du bien ! Certainement, il y a beaucoup de détraqués dans les prisons mais ce n’est pas une raison pour se mettre de leur côté contre les victimes. Parmi lesquelles, il y également des personnes fragiles.
      En effet, il faudrait que les êtres humains se comportent bien. C’est justement cela le problème.
      Pour les vacances, je vous comprends, vous n’êtes pas le seul dans votre cas. Et je regrette infiniment de ne pas me réjouir de ces moments privilégiés. Mais c’est comme ça !
      Je serais très honorée que vous puissiez découvrir mes ouvrages. Que vous pouvez trouver sur Amazon.
      Avec toute mon amitié
      Anamaria

      1. Roche François. dit :

        Je vais commencer par « Reste avec moi » puis « Epouse ou maitresse ». Et je vous donnerai bien sur mes impressions au fur et à mesure; C’est un honneur de pouvoir ainsi dialoguer avec un Ecrivaine. Pour ma part j’ai écrit quelques essais socio- politiques notamment en début d’année sur les « Dérives monarchiques » de nos dirigeants. Mais avec un seule publication dans un journal du net !! A bientôt ,donc.
        Bien amicalement . François.

Ecrivez votre commentaire puis appuyez sur le bouton en bas "laisser un commentaire"

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s